BED AND BREAKFAST TRASTEVERE

03.11.2011., četvrtak

HOTEL CENTRAL BEAUNE : HOTEL CENTRAL


Hotel central beaune : Newport beachside hotel and resort reviews



Hotel Central Beaune





hotel central beaune






    central
  • cardinal: serving as an essential component; "a cardinal rule"; "the central cause of the problem"; "an example that was fundamental to the argument"; "computers are fundamental to modern industrial structure"

  • Of, at, or forming the center

  • (of a vowel) Articulated in the center of the mouth

  • a workplace that serves as a telecommunications facility where lines from telephones can be connected together to permit communication

  • Accessible from a variety of places

  • in or near a center or constituting a center; the inner area; "a central position"





    beaune
  • Beaune is the wine capital of Burgundy, in the Cote d'Or department. It is located between Paris and Geneva.

  • Burgundy wine ( or Vin de Bourgogne) is wine made in the Burgundy region in eastern France, in the valleys and slopes west of the Saone River, a tributary of the Rhone.

  • A red burgundy wine from the region around Beaune in eastern France





    hotel
  • A hotel is an establishment that provides paid lodging on a short-term basis. The provision of basic accommodation, in times past, consisting only of a room with a bed, a cupboard, a small table and a washstand has largely been replaced by rooms with modern facilities, including en-suite

  • a building where travelers can pay for lodging and meals and other services

  • In French contexts an hotel particulier is an urban "private house" of a grand sort. Whereas an ordinary maison was built as part of a row, sharing party walls with the houses on either side and directly fronting on a street, an hotel particulier was often free-standing, and by the eighteenth

  • An establishment providing accommodations, meals, and other services for travelers and tourists

  • A code word representing the letter H, used in radio communication











Hôtel-Dieu, Valenciennes (1936)




Hôtel-Dieu, Valenciennes (1936)





Avenue de Monaco

Apres le premier hotel-Dieu, fonde en 1432 au centre-ville et transfere apres la Revolution dans l'ancien couvent des carmes, toujours en ville, celui-ci est construit en 1936 sur un vaste terrain, aere, suivant l'architecture hospitaliere, dite "pavillonnaire", en usage entre les deux guerres. Les services sont relies par de longs couloirs vitres, autour d'un pavillon central comportant une chapelle. L'avenue porte le nom de Monaco, cette ville s'etant portee, en 1921, marraine de Valenciennes, pour l'aider a se relever de ses ruines, apres la Premiere Guerre mondiale.

On trouve les premieres traces d’un hopital sur le site qu’occupe actuellement Valenciennes en 367 apres JC. L’empereur Valentinien aurait fonde l’hopital du Castel Saint-Jean sur l’actuelle place du Marche aux Herbes. A cet emplacement, se tenait auparavant un temple dedie a la deesse Vesta. Les vestales chargees du service du temple auraient adjoint a leurs fonctions le soin des soldats romains qui defendaient la frontiere toute proche. Valentinien, fervent promoteur du Christianisme aurait fait rase le temple et l’aurait remplace par une chapelle dediee a la sainte Vierge. Il aurait cree en outre l’Hotellerie Saint-Jean destinee a soigner les malades.

C’est donc en 1432 que le premier etablissement d’importance voit le jour a Valenciennes. Analogue a celui de Beaune, cet Hotel-Dieu comporte une chapelle situee au bout de la salle des malades. Il est situe alors entre l’actuelle rue des Hospices, la Place d’Armes et la rue Derriere-la-tour. L’initiative appartient au chanoine Gerard de Perfontaine. La plaque de fondation est encore visible a proximite de la chapelle de l’Hotel-Dieu actuel. L’Hotel-Dieu connut un tel succes qu’il fallut, par decision du Duc Philippe de Bourgogne des 1434, limiter l’acces aux « malades guerissables, tous les langueureux (en ancien francais, langueur est une maladie qui dure), paralytiques, chartriers devant etre tenus dehors ». Malgre cette precaution, la maison fut rapidement trop petite, et il fallut a plusieurs reprises l’agrandir. Ces agrandissements se firent en partie aux frais de la ville, mais surtout grace a la charite publique. Les donateurs recevaient officiellement le titre de fondateurs de lits.

La maison de l’Hotel-Dieu comprenait environ 120 lits repartis en une immense salle, au milieu de laquelle il y avait une chambre de deux lits ou couchaient les s?urs preposees a la garde des malades. Dans une petite salle appelee « infirmerie », onze lits etaient destines a recevoir les mourants. L’Hotel-Dieu possedait une maternite de quatre lits qui fut transformee en 1627 en salle des contagieux. Plus tard, cette salle servit a recevoir les notables qui souhaitaient etre heberges et soignes a leur frais.

L'hopital servit pendant la Revolution de caserne militaire. Apres cette periode troublee, il ne repondait plus aux besoins de la population, et la depense pour le remettre en etat etait beaucoup trop lourde. Le Couvent des Carmes qui abrita un hopital militaire a partir de 1791 fut choisi pour devenir le nouvel Hotel-Dieu. L’acte de propriete officiel fut octroye aux Hospices le 7 septembre 1807 apres plusieurs annees de conflit avec le Conseil de fabrique de la paroisse.

Le 7 juillet 1903, la Commission Administrative des Hospices decide de construire un autre Hotel-Dieu et choisit un espace situe avenue Dampierre. A nouveau, le manque de place est a l’origine de cette decision. La Commission se prononce pour la construction d’un nouvel edifice de 250 lits. La premiere pierre est posee en debut d’annee 1914, mais l’invasion allemande stoppe la poursuite des travaux. A la fin de la guerre, l’Administration des Hospices resilia les contrats. La prevision en nombre de lits etait devenue insuffisante. En outre, les techniques en matiere d’hopitaux et de soins avaient evolue considerablement pendant la guerre. Le projet reprit sur ces bases et le chantier demarra en 1926.

En 1919, Monsieur Lajoie, ancien valenciennois et conseiller municipal de Beausoleil, une commune pres de Menton, se fait le porte-parole de son ancienne cite devastee pendant la guerre. Monaco a choisi de parrainer une realisation et c’est le projet de construction de l’Hotel-Dieu actuel qui retient leur attention. Pour remercier leur genereux donateur, Valenciennes donne a la rue qui mene a l’hopital le nom d’avenue Monaco. Les travaux prennent fin en 1936 ; les services sont transferes le 18 aout et l’ancien Hotel-Dieu situe au couvent des Carmes est definitivement abandonne. Le nouvel etablissement comprend 470 lits.
















DSC 0078




DSC 0078





Hotel-Dieu roof tiles - style is thought to come from central or northern Europe but today is thought of as Burgundian.









hotel central beaune







Related topics:

best hotel rio

brewster inn

mount buller accommodation

hotel assistant manager job description

saratoga inn

india airport hotels

accommodation in dunedin

florida keys islamorada hotels

sea breeze inn monterey

hotel montecarlos




- 12:05 - Komentari (0) - Isprintaj - #

<< Arhiva >>

Creative Commons License
Ovaj blog je ustupljen pod Creative Commons licencom Imenovanje-Dijeli pod istim uvjetima.

  studeni, 2011  
P U S Č P S N
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Studeni 2011 (20)

Dnevnik.hr
Gol.hr
Zadovoljna.hr
OYO.hr
NovaTV.hr
DomaTV.hr
Mojamini.tv

BED AND BREAKFAST TRASTEVERE

Linkovi

Blog.hr koristi kolačiće za pružanje boljeg korisničkog iskustva. Postavke kolačića mogu se kontrolirati i konfigurirati u vašem web pregledniku. Više o kolačićima možete pročitati ovdje. Nastavkom pregleda web stranice Blog.hr slažete se s korištenjem kolačića. Za nastavak pregleda i korištenja web stranice Blog.hr kliknite na gumb "Slažem se".Slažem se